RizVN Login



Imprimer

Servagri Newsletter n° 05/2013

LE MONDE.com, ajouté le 11 septembre 2013 éditée par Gilles Van Kote
Le gaspillage alimentaire à l'origine d'un gâchis écologique
Les pertes agricoles et alimentaires coûtent chaque année à la planète l'équivalent de trois fois le lac Léman en eau gaspillée et occupent inutilement un tiers de sa surface agricole. La production de ces denrées non consommées provoque autant d'émissions de gaz à effet de serre que les Etats-Unis ou la Chine en six mois.
Pour rien. Dans un rapport publié mercredi 11 septembre (format PDF), l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) étudie les impacts environnementaux, jusqu'à présent peu connus, de cet immense gâchis. Environ 1,6 milliard de tonnes de produits alimentaires sont perdus chaque année dans le monde, soit un tiers de ce qui est produit.

......pour en savoir plus, téléchargez l'annexe

......per saperne di più, scarica l'allegato.

Pièce(s) jointe(s):
FichierTaille du fichier
Télécharger ce fichier (NEWSLETTER N_05_2013.pdf)NEWSLETTER N_05_2013.pdf1329 Kb
Imprimer

Servagri Newsletter n° 04/2013

humanite.fr, ajouté le 4 Juin 2013
A Rome, l’Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) a appelé mardi à combattre la malnutrition dans son rapport annuel. Ce phénomène mondial touche toutes les régions du monde en entrainant carences et obésité. Objectif de la FAO : mieux nourrir la population mondiale, et lutter contre l’obésité et les carences que la malnutrition provoque. Le rapport 2013 montre que 868 millions de personnes, soit 12.5% de la population mondiale souffre encore d’un apport quotidien insuffisant de calories, tandis que 2 milliards sont mal nourries.
FAO 2013 : "mieux" nourrir l’humanité et organiser la lutte contre la malbouffe
touchés.

......pour en savoir plus, téléchargez l'annexe

......per saperne di più, scarica l'allegato.

Pièce(s) jointe(s):
FichierTaille du fichier
Télécharger ce fichier (NEWSLETTER N_04_2013.pdf)NEWSLETTER N_04_2013.pdf837 Kb
Imprimer

Euromed et commerce agricole - Juillet 2013

EURO-MÉDITERRANÉE : QUAND LE COMMERCE AGRICOLE RÉVÈLE DES DISSONNANCES STRATÉGIQUES

Euro-Méditerranée : quand le commerce agricole révèle des dissonances stratégiques 2 © Futuribles International / Système Vigie
Note dʼanalyse prospective n° 136, 25 juillet 2013 À travers la problématique des échanges agricoles et de leurs dynamiques, c’est toute la complexité de la relation politique, commerciale et stratégique entre l’Union européenne (UE) et les pays du pourtour méditerranéen qui peut être observée. Cette note, après avoir présenté rapidement les sensibilités sur l’agriculture dans le débat euro-méditerranéen
depuis la fin du XXe siècle et l’évolution très lente des négociations, propose un aperçu général sur le commerce des produits agricoles et alimentaires entre l’UE et les pays arabes méditerranéens (PAM) 1 de 2006 à 2012. Ces bases étant posées, il s’agira dans un dernier temps de réfléchir aux scénarios possibles pour l’avenir des relations euroméditerranéennes et des négociations commerciales dans un contexte régional et international en pleine mutation. Une série d’annexes statistiques complète cette note, avec notamment un focus sur la France et son commerce agricole avec les PAM.

......pour en savoir plus, téléchargez l'annexe

......per saperne di più, scarica l'allegato.

Pièce(s) jointe(s):
FichierTaille du fichier
Télécharger ce fichier (Euromed et commerce agricole - Juillet 2013.pdf)Euromed et commerce agricole - Juillet 2013.pdf713 Kb
Imprimer

Servagri Newsletter n° 03/2013

servagri newsLa production agricole mondiale devrait s'accroître de 1,5 % par an en moyenne pendant la décennie à venir, contre 2,1 % de 2003 à 2012, d'après un nouveau rapport publié aujourd'hui par l'OCDE et la FAO.Couplés à l'aggravation des contraintes de ressources et des pressions exercées sur l'environnement, le manque de superficies
agricoles supplémentaires et la hausse des coûts de production sont lesprincipaux facteurs qui expliquent cette tendance. Néanmoins, le rapport indique que l'approvisionnement en matières.....

......pour en savoir plus, téléchargez l'annexe

......per saperne di più, scarica l'allegato.

Pièce(s) jointe(s):
FichierTaille du fichier
Télécharger ce fichier (NEWSLETTER N_03_2013.pdf)NEWSLETTER N_03_2013.pdf2123 Kb
Imprimer

Servagri Newsletter n° 02/2013

servagri newsL'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a annoncé jeudi qu'après trois mois consécutifs de baisse, son indice des prix des produits alimentaires est demeuré stable en janvier.
L'indice des prix alimentaires de la FAO est resté stable en janvier 2013
La hausse des cours du pétrole et des graisses a compensé la baisse des cotations des céréales et du sucre. La pause dans la baisse de l'indice coïncide avec la forte révision à la hausse des dernières prévisions de la FAO relatives à la production céréalière mondiale pour 2012. Celle-ci est maintenant estimée à 2.302 millions de tonnes, soit 20 millions de tonnes de plus que les prévisions de décembre. Cela reste cependant inférieur de 2% à la récolte record de 2011.

......pour en savoir plus, téléchargez l'annexe

......per saperne di più, scarica l'allegato.

Pièce(s) jointe(s):
FichierTaille du fichier
Télécharger ce fichier (NEWSLETTER N_02_2013.pdf)NEWSLETTER N_02_2013.pdf811 Kb
Imprimer

Servagri Newsletter n° 01/2013

servagri newsEconomistemaghrebin.com  ajouté par Imen Jarahi le 12-04-2013

La permaculture, une alternative aux cultures intensives?       
Les cultures intensives dégradent les sols: c’est l’affirmation présentée par les deux microbiologistes Lydia et Claude Bourguignon, cofondateurs de LAMS (Laboratoire de microbiologie des sols) dans la région de Dijon, lors d’une conférence organisée par l’Institut français en partenariat avec l’INAT (Institut national agronomique de Tunis).

......pour en savoir plus, téléchargez l'annexe

......per saperne di più, scarica l'allegato.

Pièce(s) jointe(s):
FichierTaille du fichier
Télécharger ce fichier (NEWSLETTER N_01_2013.pdf)NEWSLETTER N_01_2013.pdf832 Kb
Imprimer

Disciplinare di produzione del pomodoro

biotipico1.    Introduzione

Nel caso della coltivazione di piante ortive secondo il metodo di coltivazione biologico, massima attenzione va riservata all’agroecosistema aziendale nel suo complesso. La scelta di coltivare il pomodoro va vista pertanto all’interno di un’oculata rotazione che permetta, nello svolgersi del suo ciclo, sia il reintegro delle asportazioni di elementi nutritivi che il miglioramento delle caratteristiche chimiche, fisiche, biologiche del suolo, mediante sovesci e corretti apporti di sostanza organica.

......pour en savoir plus, téléchargez l'annexe

......per saperne di più, scarica l'allegato.

Pièce(s) jointe(s):
FichierTaille du fichier
Télécharger ce fichier (Disciplinarepomodoro.pdf)Disciplinarepomodoro.pdf372 Kb
Imprimer

Newsletter CIHEAM N° 24: "Promouvoir l'innovation durable et la qualité dans l'agriculture: l’Observatoire tuniso-italien SERVAGRI"

Chers amis, nous avons le plaisir de vous annoncer qu'un article de divulgation écrit par le coordinateur général du projet SERVAGRI 045 et son Observatoire vient d'etre publié sur la lettre de veille n° 24 du CIHEAM (Centre International d'Hautes Etudes Agronomiques en Méditerranée) de Montpellier, consacrée aux enjeux du développement rural en Méditerranée: l'article se trouve à la page 24, sous le titre suivant: "Promouvoir l'innovation durable et la qualité dans l'agriculture: l’Observatoire tuniso-italien SERVAGRI".

http://www.ciheam.org/images/CIHEAM/PDFs/Publications/LV/wl24.pdf

Pièce(s) jointe(s):
AdresseTaille du fichier
Accèder à cette adresse url (http://www.ciheam.org/images/CIHEAM/PDFs/Publications/LV/wl24.pdf)wl24.pdf1880 Kb
Imprimer

L'Elevage Apicole en Tunisie

Le nombre d’apiculteurs dans le monde est estimé à 6,6 millions possédant plus de 50 millions de ruches et produisant 1,263 millions de tonnes de miel par an.
La Chine, avec 7,8 millions de ruches, assure plus de 20% de la production mondiale de miel (256000 T), soit 2 fois la production européenne. Les plus grands exportateurs mondiaux de miel sont la Chine avec 87000 T, l’Argentine avec 73000 T et le Mexique avec 23000 T......pour en savoir plus, téléchargez l'annexe

Pièce(s) jointe(s):
FichierTaille du fichier
Télécharger ce fichier (L'Elevage Apicole en Tunisie.pdf)L'Elevage Apicole en Tunisie.pdf486 Kb