RizVN Login



Imprimer

Marketing et Internationalisation entreprises agricoles

Parmi les caractéristiques innovantes de l'Observatoire SERVAGRI se trouvent des objectifs de long terme, tels que l'intégration des systèmes socioéconomiques et environnementaux locaux, la revalorisation de l'offre de biens et services, et enfin la coordination stricte entre les offres locales et internationales.

Dans le cadre actuel de la libéralisation croissante des échanges commerciaux, le partenariat transfrontalier SERVAGRI vise à contribuer à la création d'un système de qualité et de sécurité de la production et de la distribution agroalimentaire en Méditerranéen. Ce dernier ambitionne de dépasser les peurs de la concurrence entre pays riverains du Nord et du Sud et de miser sur la complémentarité des agricultures régionales. Un tel objectif pourrait être envisagé en mettant au point des politiques productives et des politiques de l'offre synchronisées et mutuellement complémentaires en termes de variété, de saisonnalité, de gamme, de rapport coûts-qualité et de services. Par ailleurs, une stratégie marketing devra valoriser la diversification des productions, l'augmentation des quantités disponibles et élargir même les calendriers de leur disponibilité sur les marchés des deux côtés du bassin méditerranéen.

La formation prévue dans le cadre des quatre projets pilote s'adresse à la fois aux techniciens, aux néo-agriculteurs et agriculteurs, ainsi comme à tous les opérateurs de chaque filière de production concernée. L'Observatoire prévoit également de créer un réseau de relations entre producteurs tunisiens et siciliens et entre différents acteurs, de la sphère publique comme de celle privée, opérant dans les milieux concernés en Sicile et en Tunisie.

Enfin, il s'agit de promouvoir la qualité des produits agricoles auprès des structures «ho.re.ca.» de la zone concernée, ainsi que d'améliorer le marketing pour les exportations (à travers, par exemple, la substitution d'une partie des exportations en vrac par des exportations sous forme bien conditionnée, assurant une plus forte valeur ajoutée aux produits). L'encouragement des exportations et des investissements dans les créneaux porteurs complète cette série d'exigences et de critères essentiels pour la durabilité, au moins en termes d'accroissement de la valeur ajoutée.

En résumé, le projet se concentre dans l'offre de services visant à l'organisation en cluster des entreprises agricoles et agro-alimentaires, la réalisation d'actions de marketing stratégique territorial transfrontalier, basé sur la mise en valeur en partenariat de chaque terroir d'où les produits proviennent et la pénétration d'un panier commun dans les marchés étrangers émergents, tels que, par exemple, les BRIC.